Un Archipel


Il y a longtemps, nous avons lu Le Chant des Pistes, de Bruce Chatwin, qui raconte comment les aborigènes d’Australie chantent leur chemins, se transmettant oralement, de génération en génération depuis « Le Temps du Rêve », la cartographie de leur territoire. Ces chants sont aussi bien un système d’orientation au coeur d’un pays sauvage qu’un procédé d’affiliation, une organisation économique, un acte de poésie performative - chanter le pays, c’est le faire naître à nouveau.

 

Pour nous orienter dans dans la banlieue nord-est au moment de la mise en oeuvre du Grand Paris, qui implique destructions, reconstructions et mouvements de populations, nous partons à la recherche de guides qui pourraient, à leur façon, nous chanter leurs chemins.

 

Un Archipel est le montage de ces chants entrecroisés, une errance sur le territoire réel et imaginaire de la banlieue proche de Paris, un document qui témoigne d’un urbanisme en mutation, un tissage de voix dans plusieurs langues, une façon de se perdre entre les immeubles, les centres commerciaux, les friches, les nœuds autoroutiers, les chantiers.


Production : Espace Khiasma et Olivier Marboeuf, Phantom Productions, Film Flamme, Le Centre Pompidou